EXPOSITION D’ARS LATINA : LA FLEUR DE L’ÂGE

PROJET1-ARTICLE

Conçue par Ars Latina, l’exposition La Fleur de l’âge est un kaléidoscope des multiples formes que revêt la sainteté. Elle a l’ambition de faire découvrir une quarantaine de jeunes figures emblématiques qui n’ont pas dépassé l’âge de 33 ans. A l’instar des apôtres, ces témoins et ces martyrs ont suivi le Christ, autant d’hommes que de femmes, autant de laïcs que de consacrés, des enfants et des adolescents, issus de plus de 30 pays et de 5 continents différents : Asie, Afrique, Europe, Amérique et Océanie. Le visiteur est convié à un parcours à travers deux millénaires de christianisme, incarné dans l’histoire du monde en proie à la division et en quête d’amour.

L’exposition est composée de 50 photographies de très grand format. Elle puise son iconographie aussi bien dans des œuvres de l’art universel que dans la photographie. Elle est structurée en trois parties :

  • Le printemps de l’amour : des premiers chrétiens à la Renaissance.
  • Le temps de l’universalité : de la Renaissance à la fin du XIXème siècle.
  • Le temps de la miséricorde : à partir de la fin du XIXème siècle jusqu’à aujourd’hui.

Le cloître de la basilique d’Echternach accueillera l’exposition entre le 15 octobre et le 15 novembre 2015. Cette basilique abrite le tombeau de Saint Willibrord qui évangélisa le Luxembourg au VIIe siècle. Le saint s’est éteint dans son couvent le 7 novembre 739, et fut inhumé dans l’église qu’il avait fait construire au bord de la Sûre et qui fut reconstruite à plusieurs reprises. Echternach est, depuis ce temps, un lieu de pèlerinage. Chaque année est célébrée début novembre l’octave de Saint Willibrord.

Dans le contexte actuel de la Nouvelle Évangélisation et de renouvellement de la foi, il est utile de rappeler à notre mémoire l’exemple que Saint Willibrord et les autres saints nous ont laissé dans leur vie et leur œuvre. C’est pourquoi l’exposition a bien sa place en cette basilique qui, après la cathédrale de Luxembourg, constitue un deuxième centre spirituel pour le Grand-Duché.

Il faut se rappeler que les martyrs existent aussi de nos jours au Proche-Orient notamment. Et plus près du Luxembourg, souvenons-nous des événements de novembre 1964 au Congo, dont le cinquantième anniversaire a été célébré l’an passé, au cours desquels 50 missionnaires, dont 10 religieuses et 5 religieux de Luxembourg ont été assassinés.

Missio Luxembourg est heureux de vous inviter à cette belle et unique exposition, qui a connu un grand succès à la basilique de Montmartre à Paris et à la Basilique de Fourvière, à Lyon. Elle poursuivra ensuite son itinérance en Europe.

Cloître de la basilique d’Echternach
15 octobre – 15 novembre 2015
Entrée libre tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00-17h00

Pour nous contacter :
missio@cathol.lu
Tél. : (+352) 45 32 61