AD GENTES : UNE COMEDIE MUSICALE ORIGINALE FAIT ÉTAPE AU LUXEMBOURG

IMG_4395

Samedi 2 juillet au soir, la troupe « Ad Gentes » a présenté dans la paroisse d’Ettelbruck, au nord du Luxemboug, « Enquête au Vatican », une comédie musicale à la fois policière et… missionnaire, entièrement réalisée et jouée par des jeunes. Un projet orignal né au Luxembourg et qui a trouvé son succès en France, avant d’être adopté en Argentine, au Bénin et dans d’autres pays du monde.

L’église paroissiale d’Ettelbruck n’avait sûrement jamais vu ça. Dans le chœur de l’édifice, des décors peints par les jeunes eux-mêmes, représentant la chapelle Sixtine, la basilique de Saint-Paul Hors-les-Murs, ou encore le balcon officiel du Vatican – ça ne s’invente pas – ont défilé au rythme de saynètes passionnantes et enjouées. De jeunes acteurs, pour la plupart Français, mais aussi Luxembourgeois, ont joué une pièce riche de rebondissements et humoristique, sous forme d’enquête policière au sein de la Ville Éternelle : le pape a disparu ! Et les jeunes des cinq continents venus à sa rencontre pour une audience spéciale, sont poussés à mener discrètement l’enquête pour retrouver – et éventuellement, libérer – le souverain pontife qui semble avoir été enlevé.

Jamais irrespectueux, toujours joyeux, ce divertissement bien mené a surtout révélé les jeunes héros à eux-mêmes : dans l’adversité, grandeurs et égoïsmes se révèlent, et la foi est mise à l’épreuve. Réalisé et joué avec passion par une vingtaine de jeunes de tous horizons, « Enquête au Vatican » est d’abord un projet pédagogique, baptisé « Ad Gentes », né dans l’esprit de Mariette Levaye, secrétaire générale de Missio Luxembourg. Missio, que l’on connaît pour la quête et les appels à dons en faveur des missions lointaines, a aussi le mandat d’ouvrir tous les baptisés à la dimension missionnaire de leur baptême : l’institution propose donc des outils pédagogiques et d’animation à destination des enfants, des jeunes, et des adultes, pour leur faire découvrir et aimer la dimension universelle de l’Église, et sa mission première, annoncer l’Évangile.

IMG_4394

De réunion en réunion, avant d’en arriver au spectacle d’Ettelbruck, qui marque le début d’une tournée qui se conclura aux JMJ de Cracovie, les jeunes du projet Ad Gentes ont donc appris à se connaitre, à jouer à chanter. Ils ont prié ensemble réfléchi aux enjeux de la mission pour eux aujourd’hui. Ils se sont aussi sentis appelés à témoigner de leur foi, simplement, dans leur quotidien, comme à travers l’art du spectacle où ils excellent désormais – car la pièce est vraiment bien jouée.

Cette transformation intérieure se voit dans leur façon d’évoluer sur scène. Même les quelques détails techniques encore à peaufiner qui peuvent émailler le spectacle n’arrêtent pas l’enthousiasme communicatif des jeunes – et leur foi rayonnante et heureuse. Les spectateurs d’Ettelbruck, au premier rang desquels Monseigneur l’archevêque de Luxembourg, ne s’y sont pas trompés, qui ont applaudi la troupe à tout rompre à la fin de la représentation.

Il reste à préciser que « Ad Gentes » est disponible sous forme de coffret pédagogique : à vous donc, scouts, aumônerie, paroisse, groupe d’amis… de vous saisir de ce matériau adaptable et malléable, pour proposer une visions fraiche et passionnante de la mission – et faire vivre à des jeunes chrétiens une aventure humaine inoubliable.

Pour voir les dates de la tournée : http://adgentes2016.wix.com/adgentestour2016

Pour plus d’informations sur le projet : http://ad-gentes.com

Pour suivre la troupe : https://www.facebook.com/adgentesjmj2016/