BËSCHOFWUERT: MISSIOUNSSONNDEG 2016

GA16_SD

DE WEEKEND VUM 22 AN 23 OKTOBBER 2016 FEIEREN ALL CHRÊSCHTEN OP DË 5 KONTINENTER DË SONNDËG VUN DER WELTMISSIOUN. DËN HÄR ERZBESCHOF HOLLERICH , SCHREIWT A SENGEM BËSCHOFSWUERT WIRWAT DË WELTMISSIOUNSSONNDEG AN DER GANZER WELTKIIRCH GEFEIERT GËT.

“Baarmhäerzegkeet liewen a weisen, mécht eis selwer zu Missionären vu Gottes Baarmhäerzegkeet. Als Chrëscht ass et eis Aufgab, Gottes Léift weider ze schenken, dofir ze suergen datt d ‘Evangelium nët nëmmen eis, mä och d‘ Häerz vun alle Mënschen op der ganzer Welt beréiert. Baarmhäerzegkeet vu Gott verwandelt d’ Häerz vum Mënsch, léist hien eng trei Léift erliewen a schenkt Kraaft dës och matzedeelen. Mir Chrëschten kënnen alle Mënschen d‘ Kraaft vum Evangelium verkënnegen andeems mir eis beméien, d‘ Wierker vun der Baarmhäerzegkeet mateneen ze deelen ».

Léif Frënn, dës Wierder vum Poopst Franziskus am Januar 2016 ass besonnesch wichteg fir de Missiounssonndeg, deen haut weltwaït gefeiert gët.
Iwwerall op der ganzer Welt, ginn et Fraen a Männer, déi sech Dag fir Dag mat Häerz a Verstand asëtzen, fir Zeien vu Gottes Baarmhäerzegkeet an dëser Welt ze sinn. Sie weisen dëst duerch hirt konkret Liewen nom Evangelium, hiren onermiddlichen Asaatz am Dingscht vun hire Matmënschen. Geeschtlech, Uerdensleit, Pastoral Mataarbechterinnen a Mataarbechter, engagéiert Jugendlecher, a jiddereen, deen sech beruff fillt, ass haut opgeruff een Zeien vun Gottes Barmherzigkeet ënnert de Mënschen ze sin.

Sech mat Missio Lëtzebuerg informéieren , mat Missio Lëtzebuerg bieden a Solidaritéit liewen duerch en Don fir d’ Weltkierch , ass deen éischte Schratt an déi grouss universal Famill vun alle Missionären eran ze wuessen. Et gëlt haut an elo ze hëllefen an sech z’engagéieren, och mat an trotz all eisen perséinlechen a kierchlechen Problemer a Bedenken.

„ Heiansdo muss een sech selwer e bëssen vergiessen fir Gott nees erëm ze fannen“ seet eis de séilegen Charles de Foucauld, deen säi Liewen ganz ënnert d’Baarmhäerzegkeet vu Gott gestallt huet an et och esou gewisen a gelieft huet.
Datt jidderee vun eis, sech mat engem baarmhäerzegen Häerz engagéiert, d‘ Missioun vun eiser universaler Kierch lieft a verkënnegt, zu all Moment an iwwerall, dëst ass d’ Botschaft vum Weltmissiounssonndeg fir d’ Kierch hei zu Lëtzebuerg an uechter d’ Welt.

Hei könn dir Materialien fir de Weltmisisounssonndeg 2016 eroflueden: 

De Bestellziedel
D’Liturgie vum Sonndeg
Predigtgedanken

DIMANCHE DE LA MISSION 2016

GA16_SD

Le week-end des 22 et 23 octobre 2016, tous les catholiques sont invités à célébrer le dimanche de la Mission. Monseigneur Hollreich, archevêque de Luxembourg, nous en redonne le sens.

« Vivre de miséricorde nous rend missionnaires de la miséricorde et être missionnaires nous permet de grandir toujours plus dans la miséricorde de Dieu. Donc, prenons au sérieux notre être chrétien et engageons-nous à vivre comme des chrétiens, parce que c’est la seule façon pour que l’Évangile touche le cœur des personnes et l’ouvre afin de recevoir la grâce de l’amour, afin de recevoir cette grande miséricorde de Dieu qui accueille tout le monde. »

Chers amis, ces paroles du Pape François pour sa première audience de l’année sainte de la Miséricorde en janvier 2015, résonnent de façon toute spéciale à l’occasion du dimanche de la Mission.

Partout sur la planète, des hommes et des femmes de tous horizons consacrent tout ou partie de leur vie à être des Témoins de la miséricorde de Dieu auprès des Hommes. Prêtres et religieuses, laïcs en mission, jeunes volontaires, ils redisent par leur amour inconditionnel pour chacun combien l’amour de Dieu est grand pour tous, et annoncent ainsi l’Évangile.

S’informer avec Missio Luxembourg, Prier avec Missio Luxembourg, donner avec Missio Luxembourg, c’est entrer plus avant dans cette grande famille des missionnaires, ici et aujourd’hui, malgré les problèmes ou les doutes que nous pouvons nous-mêmes parfois croiser dans notre vie personnelle, familiale, ou d’Église.
C’est s’oublier un peu pour se retrouver en Dieu, sa faire, comme aimait le dire Le bienheureux Charles de Foucaud, le frère universel qui a à cœur de témoigner de la miséricorde infinie de Dieu pour tous, ici et jusqu’au bout du monde.

Que chacun d’entre nous ‘engage d’un cœur renouvelé à soutenir la Mission universelle de l’Église, qui est de vivre et d’annoncer le Christ, à l’occasion de ce dimanche de la Mission !

Téléchargez ici les documents utiles à la préparation du dimanche de la Mission 2016 : bon de commande des outils, pistes pour l’homélie, liturgie :

Fiche liturgie
Pistes pour l’homélie
Bon de commande 2016

MUTTER TERESA, ZEUGIN DER BARMHERZIGKEIT

© Karl-Heinz Melters

« Jesus ist das Antlitz der Barmherzigkeit des Vater.»

Mit diesen Worten beginnt der Papst seine Verkündigungsbulle des Jubiläums der Barmherzigkeit. Über die Grenzen der Nationen, der Konfessionen, ja sogar der Religionen hinweg wurde Mutter Teresas Name geradezu zu einem Synonym für christliche Nächstenliebe, weil Menschen durch ihr Leben und Lehren etwas von der Liebe Gottes spürten, weil sich in ihrer selbstlosen Hingabe an die Ärmsten der Armen ihre Ganzhingabe an Jesus selbst spiegelte. « Jedes Mal wenn Menschen mit uns in Kontakt kommen, muss sie diese Begegnung zu besseren Menschen verändert haben. Wir müssen Gottes Liebe ausstrahlen», sagt sie. In diesem Sinn war Mutter Teresa eine echte Missionarin. Der barmherzige, den Menschen liebende und nach der Liebe des Menschen dürstende Gott, den uns Jesus gezeigt hat, wurde in Mutter Teresas Leben und Wirken hörbar, sichtbar, greifbar, spürbar. Nicht nur für Christen, sondern für Menschen aller Nationen und Religionen. So wurde Mutter Teresa zur Heiligen der Mission.

Am kommenden 4 September findet die Heiligsprechung von Mutter Teresa statt, die für uns Christen eine Zeugin der Barmherzigkeit ist.

Einfach mal MUTTER TERESA sein

Komm nicht zu mir in die Slums,
sondern kümmere dich
um die Bedürftigen in deiner Umgebung,
zunächst in deiner Familie,
dann in deiner Nachbarschaft.
Schaffe um dich eine Welt
der Freude und des Friedens.
Schau, ob jemand deine Hilfe braucht,
und dann hilf einfach.
Tu kleine Werke der Nächstenliebe,
aber ganz wichtig, tu sie für Jesus.
Das ist dein Auftrag.
 
Mutter Teresa

AD GENTES : UNE COMEDIE MUSICALE ORIGINALE FAIT ÉTAPE AU LUXEMBOURG

IMG_4395

Samedi 2 juillet au soir, la troupe « Ad Gentes » a présenté dans la paroisse d’Ettelbruck, au nord du Luxemboug, « Enquête au Vatican », une comédie musicale à la fois policière et… missionnaire, entièrement réalisée et jouée par des jeunes. Un projet orignal né au Luxembourg et qui a trouvé son succès en France, avant d’être adopté en Argentine, au Bénin et dans d’autres pays du monde.

L’église paroissiale d’Ettelbruck n’avait sûrement jamais vu ça. Dans le chœur de l’édifice, des décors peints par les jeunes eux-mêmes, représentant la chapelle Sixtine, la basilique de Saint-Paul Hors-les-Murs, ou encore le balcon officiel du Vatican – ça ne s’invente pas – ont défilé au rythme de saynètes passionnantes et enjouées. De jeunes acteurs, pour la plupart Français, mais aussi Luxembourgeois, ont joué une pièce riche de rebondissements et humoristique, sous forme d’enquête policière au sein de la Ville Éternelle : le pape a disparu ! Et les jeunes des cinq continents venus à sa rencontre pour une audience spéciale, sont poussés à mener discrètement l’enquête pour retrouver – et éventuellement, libérer – le souverain pontife qui semble avoir été enlevé.

Jamais irrespectueux, toujours joyeux, ce divertissement bien mené a surtout révélé les jeunes héros à eux-mêmes : dans l’adversité, grandeurs et égoïsmes se révèlent, et la foi est mise à l’épreuve. Réalisé et joué avec passion par une vingtaine de jeunes de tous horizons, « Enquête au Vatican » est d’abord un projet pédagogique, baptisé « Ad Gentes », né dans l’esprit de Mariette Levaye, secrétaire générale de Missio Luxembourg. Missio, que l’on connaît pour la quête et les appels à dons en faveur des missions lointaines, a aussi le mandat d’ouvrir tous les baptisés à la dimension missionnaire de leur baptême : l’institution propose donc des outils pédagogiques et d’animation à destination des enfants, des jeunes, et des adultes, pour leur faire découvrir et aimer la dimension universelle de l’Église, et sa mission première, annoncer l’Évangile.

IMG_4394

De réunion en réunion, avant d’en arriver au spectacle d’Ettelbruck, qui marque le début d’une tournée qui se conclura aux JMJ de Cracovie, les jeunes du projet Ad Gentes ont donc appris à se connaitre, à jouer à chanter. Ils ont prié ensemble réfléchi aux enjeux de la mission pour eux aujourd’hui. Ils se sont aussi sentis appelés à témoigner de leur foi, simplement, dans leur quotidien, comme à travers l’art du spectacle où ils excellent désormais – car la pièce est vraiment bien jouée.

Cette transformation intérieure se voit dans leur façon d’évoluer sur scène. Même les quelques détails techniques encore à peaufiner qui peuvent émailler le spectacle n’arrêtent pas l’enthousiasme communicatif des jeunes – et leur foi rayonnante et heureuse. Les spectateurs d’Ettelbruck, au premier rang desquels Monseigneur l’archevêque de Luxembourg, ne s’y sont pas trompés, qui ont applaudi la troupe à tout rompre à la fin de la représentation.

Il reste à préciser que « Ad Gentes » est disponible sous forme de coffret pédagogique : à vous donc, scouts, aumônerie, paroisse, groupe d’amis… de vous saisir de ce matériau adaptable et malléable, pour proposer une visions fraiche et passionnante de la mission – et faire vivre à des jeunes chrétiens une aventure humaine inoubliable.

Pour voir les dates de la tournée : http://adgentes2016.wix.com/adgentestour2016

Pour plus d’informations sur le projet : http://ad-gentes.com

Pour suivre la troupe : https://www.facebook.com/adgentesjmj2016/